Newsletter du storytelling de septembre 2013 | la newsletter du storytelling la newsletter du storytelling

Newsletter du storytelling de septembre 2013

Bonjour. Voici la Newsletter du Storytelling de septembre 2013. Bonne lecture !

———-

STORYTELLING PROJECTIF : L’HISTOIRE QUE VOUS AVEZ ENVIE D’ÉCRIRE

> En kiosque : À lire dans GQ, un intéressant dossier sur la nouvelle élite digitale. Et notamment une interview de Jacques-Antoine Granjon (Vente Privée) déclarant : «Pour réussir, il faut être entouré de gens meilleurs que vous». Un idée au coeur du storytelling projectif.

Cliquez pour lire

> Sur le blog : Un extrait du livre «Storytelling -Réenchantez votre communication» sur le concept du storytelling projectif et la nécessité de s’entourer de géants plutôt que de nains !

———-

OUI À LA NÉOSTALGIE, NON À LA MOISISTALGIE !

> En kiosque : La relance de « Lui » mais aussi le retour de de Caunes chargé de retrouver l’esprit Canal et le retour du Doc sur Fun : la rentrée 2013 a un furieux goût de 1993. Nostalgie naturelle ou bien symptôme de « moisistalgie » ? On penche pour le second choix…

> Sur le blog : Comment distinguer la nostalgie de la néostalgie (bien) et de la moisistalgie (mal), deux termes créés dans le livre «Storytelling – Réenchantez votre communication». Et vous, quelle tendance êtes-vous ?

———–

L’HISTOIRE DERRIÈRE LE NOM

> Sur YouTube : EADS qui prend le nom de sa filiale commerciale la plus connue, Airbus, Spanghero qui tente de se réinventer en La Lauragaise pour faire oublier de scandale du chevalgate, qu’est-ce qui pousse les marques à changer de nom et cela influe-t-il sur leur storytelling ? Analyse sur le plateau du 19/20 de France 3 Midi Pyrénées.

> Sur le blog : Le pouvoir d’un nom (on parle alors de pouvoir cratyléen), pourquoi les entreprises changent parfois de dénomination sociale : on fait le point sur la question.

———–

Cliquez pour lire

LES MAÎTRES DU TEMPS (LIBRE)

> En kiosque : À lire dans Tank (revue réflexive sur la communication), une réflexion sur l’évolution du temps libre à travers l’histoire des parcs d’attractions et notamment cet encadré sur «Disneyland et la gestion du temps» ou comment même une file d’attente doit savoir faire son storytelling !

———-

BÉNÉDICTINE & STORYTELLING : VOYEZ LES CHOSES EN (LE) GRAND !

> Sur le Web : «À Fécamp, le palais insensé d’Alexandre Le Grand», un exemple de storytelling datant du 19e siècle.

> Sur le blog : Un extrait du livre «Storytelling – Réenchantez votre communication» sur cet extraordinaire cas d’école que représente le lancement de la Bénédictine au 19e siècle et le sens inné de la pub de son fondateur.

———-

JOSÉPHINE BAKER, DAME DE COEUR

> Sur YouTube : La dernière interview de Joséphine Baker, juste avant son retour triomphal à Bobino. Elle mettait sa vie en scène (storytelling) dans ce dernier spectacle.

> Sur le blog : Un article consacré au storytelling de Joséphine Baker, véritable dame de coeur morte ‘de joie’ en lisant les articles dithyrambiques sur son come-back.

———-

Rendez-vous le mois prochain pour la prochaine Newsletter du Storytelling. En attendant : bonnes histoires !

———–

Vos ressources storytelling :

Le site Sébastien Durand Conseil, Le site leStorytelling.com, Le Blog du Storytelling, Le Conseil Storytelling du jour, La page Facebook Sébastien Durand Conseil, La page Facebook du Storytelling, Le Twitter de Sébastien Durand, Prochaines formations Storytelling avec Stratégies, Le livre “Storytelling – Réenchantez votre communication.

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser une réponse