Newsletter du storytelling de décembre 2009 | la newsletter du storytelling la newsletter du storytelling

Newsletter du storytelling de décembre 2009

> Les forces faibles ? Un terme tiré de la physique des particules pour illustrer le nouveau rapport de force entre les marques et les consommateurs.

> Les forces faibles ? Un terme tiré de la physique des particules pour illustrer le nouveau rapport de force entre les marques et les consommateurs.

Téléchargez la Newsletter de décembre ici ou en cliquant sur l’image ci-dessus.

Au sommaire de la Newsletter de décembre

> COMMENT DEVENIR UN BON ORATEUR ? LES SECRETS DE STEVE JOBS – On ne naît pas forcément orateur mais on peut le devenir si, comme le patron d’Apple, on y travaille d’arrache-pied. Avec également les secrets de Jeff Bezos, le patron d’Amazon.

> L’ÉDITO – Une économie de stakeholders (parties prenantes) peut-elle succéder à une économie de shareholders (actionnaires) ? Oui, avec l’aide du storytelling.

> LE RETOUR DE LA BRIQUE ET DU MORTIER –  On avait annoncé la mort des magasins «en dur» au profit du e-commerce. Non seulement, on s’était trompé mais la crise remet en avant ceux qui ont une présence dans le monde physique. Question de confiance.

> QUE LA FORCE FAIBLE SOIT AVEC TOI ! METTRE À PROFIT LA NOUVELLE EXIGENCE DE POUVOIR DES CONSOMMA(C)TEURS –  La physique des particules nous éclaire sur le concept des «forces faibles», oxymore apparent mais qui en dit long sur le nouveau rapport de force entre les marques et les consommateurs.

> MICKEY, RENAISSANCE «EPIC» ? – Relancer un Mickey octogénaire est risqué mais nécessaire si Disney veut continuer à dominer le secteur du divertissement au 21e siècle comme il l’a fait au 20e..

Bonne lecture et rendez-vous lundi 4 janvier 2010 pour le prochain numéro de la Newsletter du storytelling. Joyeuses fêtes !

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser une réponse