septembre, 2013 | le conseil storytelling du jour le conseil storytelling du jour

Archive pour septembre 2013

Conseil stoytelling du lundi 30 septembre 2013

Lundi 30 septembre 2013

«Que m’importe à moi, lorsqu’il sera mort, qu’il eût été le plus grand prince du monde s’il eût vécu?» Diderot

Conseil storytelling du vendredi 27 septembre 2013

Vendredi 27 septembre 2013

«Les entreprises de typologie de storytelling du mardi ont la double promesse agressive : jeunesse et dépassement de soi.»

(extrait de « Storytelling – Réenchantez votre communication« , Sébastien Durand, Dunod, 2011)

Conseil storytelling du jeudi 26 septembre 2013

Jeudi 26 septembre 2013

«Même le malheur finit par se lasser.» Euripide

Conseil storytelling du mercredi 25 septembre 2013

Mercredi 25 septembre 2013

«Que le chien prenne au sérieux l’os qui a résisté à la hyène.»
Proverbe africain

Remerciements : Nzo Ma Kingo

Conseil storytelling du mardi 24 septembre 2013

Mardi 24 septembre 2013

«L’avenir n’est pas ce qui va arriver mais ce que nous allons en faire.» Bergson

Conseil storytelling du lundi 23 septembre 2013

Lundi 23 septembre 2013

«Nul homme n’est assez riche pour racheter son passé.» Oscar Wilde

Conseil storytelling du vendredi 20 septembre 2013

Vendredi 20 septembre 2013

«Certaines typologies de storytelling du mardi voient dans la compétition le moteur même de leur développement.»

(extrait de « Storytelling – Réenchantez votre communication« , Sébastien Durand, Dunod, 2011)

Conseil storytelling du jeudi 19 septembre 2013

Jeudi 19 septembre 2013

«Le ciel est bien assez vaste pour que deux oiseaux ne s’y rencontrent pas.»
Proverbe africain

Remerciements : Nzo Ma Kingo

Conseil storytelling du mercredi 18 septembre 213

Mercredi 18 septembre 2013

«J’étais né enthousiaste : on vieillit moins vite. Ce fut toute ma raison d’exister.» Louis Lumière

Conseil storytelling du mardi 17 septembre 2013

Mardi 17 septembre 2013

«Zeus nous a fait subir notre destin afin que nous soyons chantés par les hommes qui viendront après nous.» Homère