juillet, 2012 | le conseil storytelling du jour le conseil storytelling du jour

Archive pour juillet 2012

Conseil storytelling du vendredi 13 juillet 2012

Vendredi 13 juillet 2012

«Storytelling en radio : le pouvoir de la voix/voie qui ramène à l’essence de la relation narrateur/narrataire

(extrait de « Storytelling – Réenchantez votre communication« , Sébastien Durand, Dunod, 2011)

Le Conseil Storytelling du Jour revient le jeudi 16 août 2012. Bonnes vacances !

Conseil storytelling du jeudi 12 juillet 2012

Jeudi 12 juillet 2012

«Je suis en train d’être ironique. N’interrompez pas un homme en pleine ironie, ce n’est pas poli.» Ray Bradbury

Conseil storytelling du mercredi 11 juillet 2012

Mercredi 11 juillet 2012

«Les loups sont plus forts que les chiens.» Eschyle

Conseil storytelling du mardi 10 juillet 2012

Mardi 10 juillet 2012

«Ce qu’on rêve est fiction, ce qu’on accomplit est science. Toute l’histoire de l’humanité n’est que de la science-fiction.» Ray Bradbury

Conseil storytelling du lundi 9 juillet 2012

Lundi 9 juillet 2012

«Facile de prédire le futur: on regarde autour de nous et on prédit + de la même chose. Au diable +, je veux mieux.» R. Bradbury

Conseil storytelling du vendredi 6 juillet 2012

Vendredi 6 juillet 2012

«Nouvelle agence, nouveau storytelling. Que de campagnes efficaces disparues pour satisfaire l’ego des nouveaux créatifs !»

(extrait de « Storytelling – Réenchantez votre communication« , Sébastien Durand, Dunod, 2011)

Conseil storytelling du jeudi 5 juillet 2012

Jeudi 5 juillet 2012

«Effacer est sans doute la majeure partie du processus d’écriture ! C’est ainsi que l’on garde le meilleur.» Robert Sherman

Conseil storytelling du mercredi 4 juillet 2012

Mercredi 4 juillet 2012

«On ne va jamais aussi loin que lorsqu’on ne sait pas où l’on va.» Christophe Colomb

Conseil storytelling du mardi 3 juillet 2012

Mardi 3 juillet 2012

«Mais qui n’est pas envié c’est qu’il n’est pas enviable.» Eschyle

Conseil storytelling du lundi 2 juillet 2012

Lundi 2 juillet 2012

«Sans l’usage du compas, même l’acuité d’un maître ne suffirait pas à tracer un carré et un cercle.» Meng Zi