Conseil Storytelling du vendredi 27 février | le conseil storytelling du jour le conseil storytelling du jour

Conseil Storytelling du vendredi 27 février

 

Benchmarker c’est bien mais cela vous met toujours dans la position de suiveur, d’imitateur. Réapprenez à faire confiance à votre intuition. 

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



2 commentaires sur “Conseil Storytelling du vendredi 27 février”

  1. sd dit :

    Il ne s’agit pas de revenir à la com pifomètre. Je suis le premier content d’avoir vu se professionnaliser notre secteur depuis près de 20 ans que j’y travaille. Mais ce n’est pas non plus une science où tel ingrédient + tel ingrédient donne obligatoirement tel résultat.
    Et comme nous disposons tous des mêmes études quali, des mêmes recos d’agences etc. à un moment, il faut faire confiance à son intuition. C’est quand même ce qui nous différencie. Oui, c’est risqué mais c’est aussi cela qui est excitant.

  2. Benoît V dit :

    On a déjà bien galéré pour convaincre que le marketing ne se pratique pas « au pifomètre » mais que c’est une science. Maintenant, si tu veux revenir à l’intuition, ça va renforcer l’idée de ceux qui croyent que la com c’est du vent

Laisser une réponse à sd

Cliquez ici pour annuler la réponse.