bibliographie | le blog du storytelling le blog du storytelling

Archive pour la catégorie ‘bibliographie’

Les 7 typologies du storytelling : êtes-vous plutôt du mardi ou du samedi ?

Mardi 22 novembre 2011

Les typologies du storytelling sont un cadre, pas un carcan. C'est à l'intérieur que prennent place les éléments constitutifs du storytelling (le schéma actanciel).

Après le débat aux Assises de l’intelligence stratégique de Liège, nombre d’entrepreneurs sont venus me voir pour savoir à quel jour de la semaine, parmi les 7, ils appartiennent puisqu’on peut classer les typologies narratives ainsi. Ils voulaient plus d’infos. Vous pouvez trouver une version courte de ce concept qui s’impose depuis 4 ans sur le blog Marketing Community (typologies du dimanche au mardi ici, du mercredi au samedi ).

Enfin, vous pouvez retrouver une interview vidéo réalisée pour «Darketing – l’actualité littéraire du marketing» par l’Iseg et Dark Planneur. On y parle définition du storytelling, les 7 typologies narratives (les jours de la semaine), les 7 secrets du schéma actanciel; storytelling et digital; storytelling et politique, et même de Steve Jobs.

Image de prévisualisation YouTube

———-

Évidemment, je vous renvoie  sur mon livre « Storytelling- Réenchantez votre communication » (Dunod) pour la version complète.

Après le livre ? Toujours des histoires !

Jeudi 27 octobre 2011

Éditeur qui n’a jamais été effrayé par les innovations technologiques et qui au contraire même, les a explorées et adoptées avec gourmandise depuis plusieurs décennies, François Bon signe ici un livre qu’il faut d’ailleurs lire dans son format iBooks ou Kindle (plutôt qu’au Seuil, en plus c’est bien moins cher !) pour en apprécier toute l’ironie et la saveur.

« Après le livre » est une suite de chapitres courts issus des réflexions de l’auteur sur son blog ou ailleurs (il explique d’ailleurs que notre esprit nous porte de plus en plus vers des formats courts, « distrayants », ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose).

Le livre va mourir…

Bon est un optimiste, la mort du livre n’effraie pas l’éditeur avant-gardiste qu’il est car il sait bien qu’auteurs et lecteurs se sont toujours rencontrés quel que soit le format de « l’objet » en question. Que le rouleau a cédé la place au codex puis au livre et aujourd’hui aux liseuses et tablettes. Et que de tous temps, les changements faisaient peur. Le livre regorge ainsi d’anecdotes croustillantes, comme Flaubert pensant que la littérature ne survivrait pas au passage de la plume d’oie à la plume en fer (car la plume faisait le style selon lui !). Mais aussi de visionnaires comme Martial au début de notre ère) appelant à la création du « livre de poche » pour pouvoir transporter toute sa bibliothèque sur soi !

… mais il y aura toujours des histoires à écrire

L’autre intérêt de ce livre est de nous rappeler que les vrais enjeux ne sont pas dans le contenant, ils sont dans le contenu. Flaubert avait tort de croire en la mort de la littérature, mais il avait raison de penser qu’on n’écrirait pas de la même façon si on n’avait plus à tremper sa plume d’oie dans l’encrier tous les trois ou quatre mots. Les conditions matérielles d’écriture (graver jadis, utiliser un logiciel de mise en page aujourd’hui etc.) ont créé des formes littéraires spécifiques. C’est ce débat qui devrait agiter les éditeurs aujourd’hui plus que celui de la disparition du livre imprimé. Plutôt que de se lamenter, les éditeurs ont la responsabilité de trouver les nouveaux auteurs, les jeunes artistes, qui vont réinventer la littérature « après le livre« .

Salutaire et passionnant.

La rentrée littéraire du storytelling

Dimanche 11 septembre 2011

La rentrée littéraire se double cette année d’une vraie rentrée storytelling pour le milieu de l’édition. J’ai parlé ici même de mon livre, sorti la semaine dernière, que je vous encourage «chaleureusement» ;-) à acheter (par exemple ici ou ) ! Mais comme le storytelling est une discipline trop jeune et trop peu représentée qualitativement en France pour nous ignorer les uns les autres, je suis heureux de saluer la production de mes confrères.

———-

Storytelling – Enjeux, méthodes et cas pratiques de communication narrative

Franck Plasse, Territorial Éditions, 2011, 88 pages, 29€

L’ouvrage présente les enjeux du storytelling principalement dans la sphère publique. L’auteur, directeur de cabinet d’une collectivité territoriale, en connaît d’ailleurs bien les arcanes.

Le point fort : Franck Plasse utilise en toute transparence ses propres actions concrètes passées pour les analyser avec du recul.

———-

Il était une fois… le storytelling

Philippe Payen, Vocatis, 2011, 208 pages, 15€

Le livre applique la métaphore de l’arbre : les racines, le tronc et les branches etc. : un moyen visuellement efficace de comprendre les enjeux, la structuration et les résultats d’une stratégie storytelling.

(Je regrette juste une chose : en fin d’ouvrage, l’auteur propose des tests dont l’un consiste à faire son storytelling sous forme d’un tweet ou d’un haïku. Je ne prétends certes pas à l’exclusivité de ces deux exercices mais je suis le premier à les avoir pratiqués et associés en formation depuis des années. Il eût été fair-play de le mentionner)

Le point fort : Philippe Payen revient opportunément sur les textes fondateurs de l’art oratoire et de la conviction à travers un corpus théorique qui manque à beaucoup d’ouvrages publiés sur le sujet. Dans un pays comme la France qui se méfie des modes venues d’outre-Atlantique, il n’est jamais inutile de donner de l’épaisseur intellectuelle à notre discipline.

———-

On pourrait aussi citer Le Story-Telling en marketing – Tous les marketeurs racontent des histoires de Seth Godin (Maxima, 155 pages, 2011) mais il s’agit en fait du simple repackaging sous un nouveau titre d’un livre déjà ancien (Tous les marketeurs sont des menteurs).

———-

STORYTELLING – RÉENCHANTEZ VOTRE COMMUNICATION

Mercredi 7 septembre 2011

STORYTELLING – RÉENCHANTEZ VOTRE COMMUNICATION

Sébastien Durand

Tendances Marketing, Dunod (2011) – 176 pages – 22 €

> Commandez le livre sur le site de Dunod

> Commandez le livre sur Amazon

> Commandez le livre sur la Fnac

> Disponible en librairie

Les marques qui véhiculent une histoire sont celles qui se portent le mieux. Au-delà d’une communication basée sur les produits, elles créent avec leurs consommateurs des histoires qui donnent du sens à l’acte d’achat. Le storytelling, ou communication narrative, insuffle de l’émotion dans la relation entre l’entreprise et ses clients et permet de créer des récits qui se propagent et qui font vendre.

Pour la première fois un livre fait le point sur cette technique, analyse les ressorts de son efficacité et propose une méthode pas-à-pas. En la suivant, vous apprendrez à faire de votre histoire une vraie success story.

> À la découverte du storytelling : comprenez les spécificités du storytelling tel qu’il est pratiqué en entreprise.
> À chaque entreprise son storytelling : devenez une marque avec une histoire, et apprenez à la diffuser.
> Les outils du storytelling : utilisez les différents modèles narratifs, les éléments-clés d’un scénario.
> Le storytelling en pratique : inspirez-vous d’autres success stories grâce aux nombreux exemples et cas d’entreprise.

Publics : responsables marketing & communication, agences de publicité et de communication, concepteurs-rédacteurs, étudiants

L’auteur : Sébastien Durand dirige Sébastien Durand Conseil. Pendant plus de 15 ans, il a ocupé des postes-clés dans le marketing, la communication et les ventes de Disney, Futuroscope, NRJ etc. Il a également prêté sa plumes à des chefs d’entreprise et à des hommes politiques. Dès 2007, il a été le premier en France à se spécialiser en storytelling d’entreprise et à aider ses clients à réorganiser leur stratégie autour de cette technique. Il intervient également dans des conférences et en formation. Il est persuadé que les histoires peuvent changer le monde.

> Contactez l’auteur

Image de prévisualisation YouTube