5 leçons de storytelling suite à l’élection de Donald Trump | le blog du storytelling le blog du storytelling

5 leçons de storytelling suite à l’élection de Donald Trump

Un récit simple et efficace

Parmi les innombrables articles analysant la victoire de Donald Trump, celui-ci (5 Lessons Every Company Should Learn From Donald Trump, en anglais) de Michael Maslansky nous a semblé particulièrement intéressant.

D’abord, parce qu’il est visionnaire : il date de février dernier (!) à un moment où le récit dominant cherchait à nous persuader de l’inéluctabilité de l’élection d’Hillary Clinton.

Ensuite, parce qu’il propose d’en tirer des leçons de storytelling pour les entreprises :

1. Trump propose un récit clair, une histoire unique qu’il martèle en permanence (« Make America Great Again »)

2. Il délivre son histoire de manière émotionnelle, pas rationnelle.

3. Il parle le langage de son auditoire. Quand on critique les élites, on ne peut en adopter les tics langagiers. Il faut parler au peuple.

4. Il pratique la triangulation, c’est-à-dire qu’il reformule les reproches de ses adversaires de façon à présenter sa propre version du monde. Celui qui impose sa sémantique sort toujours gagnant du débat. C’est un thème, la triangulation ou reframing, sur lequel je me suis souvent exprimé ici.

5. Il n’est pas meilleur que les autres, il est différent. Et nous sommes dans l’âge de la différence.

Autrement dit, si vous êtes une entreprise, vous devez aussi avoir un récit simple que vous délirez de manière émotionnelle (Elon Musk ne vend pas des Tesla pour gagner de l’argent mais pour sauver le monde). Vous devez parler du point de vue de vos cibles, non du vôtre, avec leurs codes, en choisissant les arguments qui vous sont les plus favorables. Et toujours marteler votre différence.

Enter a new URL to shorten

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

© 2016 - 2017 U.NU - Premium URL Shortener Service All rights reserved. - Powered by Yourls - Designed by ∞²

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser une réponse