Le garage, élément indispensable d’une success story moderne | le blog du storytelling le blog du storytelling

Le garage, élément indispensable d’une success story moderne

La Walt Disney Company a été fondée il y a 90 ans. Mais à l'origine de l'empire, il y a un garage !

Dans le luxe français, les marques ont toutes un mythe fondateur lié à l’atelier, là où Louis Vuitton fabrique ses premières malles, où Pierre-François-Pascal Guerlain met au point ses parfums (avec dans ce dernier cas, un rappel du mythe de l’alchimiste). C’est que l’atelier de l’artisan renvoie à la main, au beau geste si important pour légitimer l’univers feutré de nos grandes griffes.

Le garage, un storytelling des humbles origines

L’équivalent américain, c’est le garage. Pas de success story (ou presque) qui n’ait débuté dans cet appentis que des parents bienveillants ont laissé à la folie créatrice de leur rejeton. Ainsi, Walt Disney a fait ses débuts d’animateur et de publicitaire dans un garage, en l’occurrence celui de son frère Roy. Deux ans plus tard, l’histoire se reproduit puisque, fraîchement débarqué en Californie pour devenir réalisateur et producteur, Walt s’installe dans un autre garage, celui de son oncle Robert. Les cas d’entrepreneurs ayant ainsi débuté abondent, de Bill Gates et Paul Allen qui lanceront Microsoft depuis un tel endroit jusqu’à Steve Jobs et Steve Wozniak qui en feront de même pour Apple.

Derrière le garage, il y a bien sûr un storytelling des origines humbles (self-made-men) : on n’est pas si loin de Jésus-Christ né dans une étable, ce garage d’il y a 2.000 ans ! Il ne faut donc pas s’étonner si le garage des parents adoptifs de Steve Jobs fasse actuellement l’objet d’une procédure de classement au titre de monument historique !

Pour le film "Jobs" avec Ashton Kutcher, la production a obtenu le droit de tourner devant le "vrai" garage originel de Steve Jobs, là où le mythe Apple a commencé.

———-

Edit du 8/12/2013 : J’apprends dans un hors-série de Management que le garage de David Packard où Bill Hewlett et lui ont créé Hewlett-Packard à Palo Alto a été classé en 1989 « lieu de naissance officiel de la Silicon Valley ». Voilà qui apporte de l’eau à mon moulin !



Laisser une réponse