Comment les Chinois rebaptisent nos hommes politiques et nos marques… | le blog du storytelling le blog du storytelling

Comment les Chinois rebaptisent nos hommes politiques et nos marques…

En chinois, la traduction des noms occidentaux pose de nombreux problèmes… les mêmes que chez nous la traduction des noms chinois. Pensons par exemple à 毛泽东, jadis Mao Tsé-toung et aujourd’hui officiellement Mao Zedong. Au-delà de la question de la transcription en pinyin (caractères latins), il faut aussi parler du sens car les Chinois croient au «pouvoir cratyléen» des noms. Le pouvoir cratyléen (du «Cratyle» de Platon) c’est l’idée selon laquelle le nom et celui qui le porte ne font qu’un, que l’un influence l’autre. Par exemple, Marcel Proust n’achetait auprès de sa banque que des actions dont la dénomination le faisait rêver (il a fini ruiné !).

Sarkozy, de la traduction flatteuse à la transcription insultante

Pour les Chinois donc, quand Nicolas Sarkozy a accédé au pouvoir, il a fallu lui trouver une transcription et une signification à la hauteur du prestige de la fonction : (尼古拉)薩科齊, soit (nígǔlā) sàkēqí. On peut le traduire ainsi : «celui dont la science égale celle des dieux (bouddhiques)». Mais les jeunes Chinois sont comme les jeunes occidentaux : Internet et les SMS ont bouleversé leur orthographe. Et comme les ados du monde entier sont aussi irrévérencieux, quand les relations se sont tendues entre les deux pays (l’affaire du Dalaï Lama), une autre transcription s’est vite imposée : 傻可气, soit shǎkěqì c’est-à-dire «l’exaspérant idiot» !

Hollande, peu connu en Chine, hérite d’un nom mystérieux

Dès avant son élection, les Chinois – qui ne le connaissaient pas – ont dû choisir comment présenter François Hollande. Ils ont opté pour (弗朗索瓦)奥朗德 soit (fúlǎngsuõ) àolǎngdé, c’est-à-dire «vertu mystérieuse». L’avenir dira si cette graphie s’impose ou si les internautes lui en choisiront une autre moins flatteuse. À noter en tout cas que les Chinois ne pourront pas faire de jeux de mots sur les fromages hollandais : la Hollande (le pays) se dit 荷兰 hélán en mandarin.

Sur son blog, l’auteur de Candide en Chine s’est amusé à répertorier les traductions des autres candidats à l’élection présidentielle selon les médias de Pékin (Beijing). Ainsi, Le Pen était 勒庞 lè páng (tenir la bride), Mélenchon 梅朗雄 méi lǎng xióng (clair et puissant), Bayrou 白胡 bái hú (barbe blanche) et Joly 若 利 ruò lì (favorable).

Notons enfin que la traduction «favorable» des noms de marques est devenu un enjeu en Chine. Pas question de s’en tirer avec une simple approximation phonétique. Mieux vaut s’éloigner un peu de la prononciation originelle si on y gagne en sens. Un exemple connu, celui de Carrefour, rebaptisé 家乐福 : bonheur pour toute la famille. Quelques exemples connus : Apple 苹果 (pomme), Citroën 雪铁龙 (dragon de fer), Coca-Cola 可口可乐 (boisson délicieuse), Danone 达能 (énergie), Lacoste 鳄鱼 (crocodile), L’Oréal 欧莱雅 (élégance européenne), Peugeot 标志 (beau design) etc. Je vous livre à mon sens le plus poétique 依云 yīyùn : venue des nuages. Il s’agit de… l’eau d’Évian !

———-

Les liens de l’article

> Le pouvoir cratyléen des noms, cf. ce blog : http://lestorytelling.com/podcast/wp-content/uploads/2009/05/marcel-proust-et-lepouvoier-cratyleen-des-noms.pdf ainsi que mon livre, «Storytelling – Réenchantez votre communication» : http://lestorytelling.com/blog/2011/09/07/storytelling-reenchantez-votre-communication/

> Nom de Sarkozy : http://www.franceinter.fr/emission-passe-muraille-passe-muraille-25-08-2011

> Nom de Hollande : http://www.rue89.com/2012/05/12/francois-hollande-et-la-chine-de-la-menace-au-pragmatisme-232110

> Noms des autres candidats : http://handide.canalblog.com/archives/2012/04/03/23923515.html

> Noms de marques connues en chinois : http://www.chine-informations.com/guide/marques-connues-traduites-en-chinois_1819.html

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Un commentaire sur “Comment les Chinois rebaptisent nos hommes politiques et nos marques…”

  1. […] Le pouvoir cratyléen, c’est l’idée selon laquelle un prénom et son porteur ne font qu’un. A ce titre, Marcel Proust n’investissait que dans des […]

Laisser une réponse