Guide pratique du storytelling : les 7 typologies narratives 2/3 : entreprises de type mardi et mercredi | le blog du storytelling le blog du storytelling

Guide pratique du storytelling : les 7 typologies narratives 2/3 : entreprises de type mardi et mercredi

Suite du post sur les 7 typologies narratives associée aux jours de la semaine. Ces modèles narratifs fournissent un cadre, un univers. Elles permettent de se servir d’un canevas éprouvé et aussi d’anticiper.

2 – MARDI : CONQUÉRIR ET S’ADAPTER AVEC AGILITÉ

Le mardi est le jour de Mars («Martis dies»). Preuve de l’importance de ce dernier, son nom est aussi celui du premier mois de l’année chez les Romains. Cela fait de Mars un dieu ambivalent, à fois celui de la guerre et celui de la fertilité. Comme si le chemin de la vie était pavé de dangers… qui le rendraient d’autant plus excitant. Les entreprises de type mardi illustrent cette double identité, à la fois porteuses de valeurs positives, de promesses de jeunesse renouvelée, et d’agressivité, de dépassement de soi par l’écrasement des autres. Bien sûr, toutes sont par nature en compétition mais certaines plus que d’autres, celles qui y voient le moteur même de leur développement.

En général, c’est une excellente typologie narrative pour le numéro 2 d’un secteur qui veut ne jamais perdre de vue son seul but : défaire son adversaire, le numéro 1. Ces entreprises doivent agir avec agilité, car pour gagner leurs combats, il leur faut une grande réactivité. Et elles doivent être capables à terme, une fois leur but atteint, d’évoluer vers un storytelling de type jeudi. Car le danger sur le chemin du succès, c’est bien sûr que leur goût du risque les conduise à une mauvaise appréciation de ce risque justement. Et si ce storytelling se révèle d’une redoutable efficacité pour souder les collaborateurs, il demande aussi à être bien maîtrisé.

> Avec ses campagnes agressives, Nike est d’évidence une entreprise de type mardi. Autres exemples : Adidas, Puma, BMW, Porsche, Pepsi-Cola etc.

3 – MERCREDI : INSPIRER LA CONFIANCE ET ÊTRE PROCHE DE SES CLIENTS

Le mercredi est sage, bien équilibré, pile au milieu de la semaine, à équidistance de toutes ces histoires plus extrêmes que racontent les autres jours. Son nom vient de Mercure («Mercurii dies»), dieu lui aussi dépassionné, patron des commerçants et des artisans. Si les Romains avaient connu cette vertu cardinale du marketing du 21e siècle, ils auraient dit : «c’est le dieu de la proximité et des consommateurs» !

En tout cas,c’est le patron des entreprises du quotidien, des «marques-doudous» et de celles de l’agro-alimentaire en général. Protégeant les voyageurs, Mercure est le patron des compagnies de transport et des agences de voyages. Attention, les typologies narratives du mercredi doivent veiller à ne pas devenir invisibles à force de nous être familières. Banques et compagnies d’assurance sont également dans une surenchère pour nous redonner confiance. Pour les consommateurs, c’est comme l’amour : il n’y a pas (plus) de confiance, il n’y a que des preuves de confiance.

> Comme beaucoup de distributeurs, Auchan est une entreprise de type mercredi et joue la proximité et de la réassurance. Autres exemples : Nestlé, Danone, MAIF, BNP Paribas, Carrefour etc.

> À suivre : typologies de type jeudi, vendredi et samedi.

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



3 commentaires sur “Guide pratique du storytelling : les 7 typologies narratives 2/3 : entreprises de type mardi et mercredi”

  1. Il faut avouer que Nike excelle dans l’art du storytelling…Ils savent mettre en avant le côté combattant, dépassement de soi.

    Les entreprises de type mardi ont des produits plus destinés aux hommes et les entreprises mercredi pour les femmes même si ça ne fonctionne pas dans tous les cas

Laisser une réponse