Ohga et la naissance très storytelling du CD de Sony | le blog du storytelling le blog du storytelling

Ohga et la naissance très storytelling du CD de Sony

Si Carlos Ghosn est un héros de manga au pays du soleil levant pour la façon dont il a redressé Nissan, nos amis japonais seraient bien inspirés de se trouver d’autres modèles quand on voit le manque de vision et d’humanité du patron de Renault. Ils pourraient prendre exemple sur un de leurs concitoyens, Norio Ohga qui vient de disparaître.

Étonnant homme que cet ancien chanteur d’opéra, aux antipodes des codes du business nippon. Dans les années 50, c’est la lettre qu’il écrit aux dirigeants de Sony pour se plaindre des défauts sonores de leurs premiers magnétophones qui lui vaut d’être engagé par le groupe ! À seulement 40 ans, dans un pays qui met souvent l’expérience au dessus des compétences, il prend la tête de CBS/Sony Records avant celle du groupe dans son entier. Après sa retraite, il prendra la direction du Tokyo Philarmonic Orchestra qu’il dirigera à plusieurs occasions.

Le nom de Ohga (ainsi que celui de son successeur Norita) reste attaché à la grande époque de Sony, quand ce champion technologique avait une vision et a réconcilié le monde avec l’idée de la qualité «made in Japan». Son fait d’armes est bien entendu l’invention du CD qui a révolutionné la musique dans les années 80 et est né d’une joint venture entre Sony et Philips. Bien que ses ingénieurs lui aient dans un premier temps juré que c’était impossible, il les a fait reprendre leurs travaux jusqu’à porter lL durée d’écoute au dessus de 75 mn : en effet, golfeur émérite et casque sur les oreilles, Ohga ne voulait pas avoir à changer de CD pendant une partie. Et son morceau favori était la 9e symphonie de Beethoven dans l’enregistrement de son ami Karajan… qui durait 74 mn. Et ça, c’est très storytelling !

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser une réponse