Chroniques du storytelling : Orange et « la grande famille heureuse de ses salariés », Désaccord majeur chez Accor… | le blog du storytelling le blog du storytelling

Chroniques du storytelling : Orange et « la grande famille heureuse de ses salariés », Désaccord majeur chez Accor…

> Sur TF1 en prime time l’autre soir, on a pu découvrir un hallucinant infomercial où les salariés d’Orange «tous volontaires» parlent de leur passion pour l’entreprise : «Travailler chez Orange c’est comme une grande famille». Le spot + le making of du spot, soit plus de 4 minutes d’intense propagande. Un instant, je me suis cru en Corée du Nord.
pub Orange – film innovation – année 2010


pub Orange – film innovation le Making Of – année 2010

> Orange, Orange, vous voulez bien dire France Télécom, le groupe où les salariés se suicidaient plus vite que leur ombre il y a encore peu ?

> Suite à mon tweet, le community manager d’Orange me répond. medhi_famibelle : «oui on parle bien nous avons voulu mettre en avant nos employés».

> Je l’avais bien compris et montrer des employés heureux peut parfois avoir du sens (j’ai déjà parlé ici de Seat ou d’EDF et Bouygues). Mais là ! S’il s’agissait de remonter le moral en interne, fallait-il nous imposer cette vision lénifiante à nous, télespectateurs ?

> Je me suis déjà à plusieurs reprises réjoui du changement de ton depuis que Stéphane Richard a succédé à ce cas emblématique de mal communicant qu’était Didier Lombard. Mais il faut prouver ses dires, faire preuve de savoir-faire… avant de le faire savoir… Et là, le moins qu’on puisse dire c’est que cette prise de parole est prématurée.

> Si Orange veut nous dire quelque chose, c’est à nous, clients, qu’il faudrait peut-être s’intéresser, nous qui avons aussi souvent des envies de suicide quand les services de France Télécom sont à la ramasse…

———-

APPLE

> «L’utilisateur d’iPad est le client parfait pour les médias» sur la Social Newsroom : http://bit.ly/bQmhaP C’est un homme jeune, cultivé… et au portefeuille bien garni.

> Le temps sur l’iPad est pris sur l’ordi (56 %), la lecture des journaux papier(39 %), la télé(34 %) : http://bit.ly/aTcVh2

———-

AUTOMOBILITÉ

> L’appli iPad des Échos est gratuite jusqu’au 30/11 grâce à Renault. En réalité, c’est la superbe appli Espace Renault qui vaut le plus le coup.

> Renault pourra finalement appeler sa voiture Zoé : http://bit.ly/br9o2Q Ouf, sinon la prochaine cible aurait pu être… Mercedes.

———-

CULTURE

> «Sur iTunes, plus de la moitié des titres disponibles n’ont JAMAIS été téléchargés. Même pas une fois» déclare Pascal Nègre (in Paris Match) qui n’a visiblement pas entendu parler de l’effet longue traîne. En même temps, venant de celui qui incarne tous les errements des majors depuis 10 ans…

> La MGM, jadis le plus prestigieux des studios de Hollywood, est en faillite : http://bit.ly/9aG24p

> Ceci dit, un accord financier aurait été trouvé pour produire le prochain James Bond, à temps pour ses 50 ans de ciné en 2012 : http://ozap.co/9081tA

> La dématérialisation du livre ne tuera pas l’édition alors que celle du CD a mis les majors à terre : http://bit.ly/drUIBp Il faut dire que le CD n’a jamais eu la sensualité du livre relié, pour les fétichistes du cuir !

———-

GRANDE CONSO / GRANDE DISTRIB

> Nestlé en embuscade sur le dossier Yoplait ? http://bit.ly/9Cd79m

> Autre rumeur : Evian et Volvic seraient à vendre… Si Danone perd ses eaux, accouchera-t-il d’un gros chèque ?

———-

HÔTELLERIE

> Gilles Pélisson est viré par les actionnaires (fonds de pension) d’Accor… pour avoir appliqué à la lettre leurs exigences : http://bit.ly/bpnmKI

> C’est Denis Hennequin, PDG de McDonald’s Europe, qui lui succèdera : http://bit.ly/bpnmKI

> Je ne doute pas que Gilles Pélisson, un de mes ex patrons appréciés (ce qui ne fut pas le cas de tous…), saura rebondir et je lui souhaite bonne chance.

> Pendant ce temps, le Crillon (Starwood) passe sous pavillon saoudien et sous gestion suisse (Kempinski) : http://bit.ly/b63CLZ De toute façon, il était urgent de faire quelque chose (comme pour le Ritz, d’ailleurs, non ?).

———-

LUXE

> Hermès : «Si vous voulez être amical, Monsieur Arnault, il faut vous retirer» http://bit.ly/cmZJ28

———–

POLITIQUE

> Charles de Gaulle : «Le fait est que chacun ressent ce qui lui manque plutôt qu’il n’apprécie ce qu’il a».

———-

SÉMANTIQUE

> Quand un réacteur d’A380 «explose en vol», c’est un incident pour les médias français. Et si c’était Boeing ?

> Airbus (comme Air France) a toujours droit à des précautions oratoires que les médias français n’ont pas pour les autres constructeurs/compagnies.

———-

TOURISME

> RT @albanvdk : Ferrari inaugure Ferrari World, son parc d’attractions à Abu Dhabi avec son roller coaster le plus rapide du monde ! http://bit.ly/bLICDx

———-

Suivez-moi sur Twitter !

> Remerciements : les noms précédés de @ sont accessibles directement sur Twitter. Les tweets précédés de la mention RT sont écrits par les personnes citées : RT @nom.

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



2 commentaires sur “Chroniques du storytelling : Orange et « la grande famille heureuse de ses salariés », Désaccord majeur chez Accor…”

  1. camillejung dit :

    Je n’avais pas vu ce spot. Flippant, on a presque peur que le cadreur se trompe et laisse entrevoir le flingue sur la tempe de ces employés récitant leur leçon…
    Allons, n’auraient-ils pas pu faire un clip « nos efforts en RSE », « nous allons travailler ». Du concret, mince !
    Moral de l’histoire, mauvaise réponse, et aucun focus client. D’autant plus que, je pense que ces derniers sont plus intéressés par leur problème de livebox (allez, un exemple, avec ma conjointe hier soir…!) que de RSE (soyons clair…, c’est l’opinion publique en générale qui est touchée par ces problèmes, pas les clients).

    Amitiés,

    Camille

Laisser une réponse