novembre, 2010 | le blog du storytelling le blog du storytelling

Archive pour novembre 2010

Cygne blanc, cygne noir : la puissance de l’imprévisible

Lundi 29 novembre 2010

C’est l’histoire d’une dinde. Chaque jour qui passe, elle est fortifiée dans sa conviction d’être la plus heureuse du monde car elle est nourrie à satiété. Jusqu’à ce qu’arrive le 24 décembre au soir et qu’elle découvre avec horreur qu’elle va être exécutée pour le repas de Noël !

En matière de communication moderne, notre amie la dinde a trouvé ce qu’on appelle son «cygne noir» : pendant longtemps en effet, on a cru que tous les cygnes étaient forcément blancs. Jusqu’à ce qu’on découvre en Australie qu’il existait des cygnes… noirs ! Comment aurait-on pu l’imaginer avant d’en voir ? Comme la dinde avec sa pitance quotidienne, chaque cygne blanc entr’aperçu renforçait l’idée «logique» selon laquelle ils devaient tous être ainsi. Ainsi décidons-nous constamment de la probabilité de certains événements et écartons l’improbabilité d’autres car ils n’ont pas – a priori – de raison d’être envisagés… jusqu’à ce qu’ils surviennent ! La théorie du cygne postule qu’un événement fortuit a des conséquences d’autant plus spectaculaires qu’elles semblent improbables : Pompéi, la fin du tout-automobile ou la crise économique actuelle…

A posteriori, on cherche des raisons, des signes avant-coureurs qui auraient pu, qui auraient dû, nous alerter. Au lieu d’arrêter d’en parler – les cygnes noirs sont un fait – et de commencer à y faire face. Mais à cet égard, ne sommes-nous pas tous (parfois) un peu dindes ?

———–

> Pour en savoir plus : Le cygne noir – la puissance de l’imprévisible, Nassim Nicholas Taïeb, Les Belles Lettres, 2008.

Chroniques du storytelling : Apple à la fête pour les fêtes, le coming-out des artistes de Pixar (it gets better)…

Jeudi 25 novembre 2010

> Le Plaza Athénee avait inauguré une chambre Barbie pour les petites filles de ses riches clients. C’est tout sauf classe. (via @goutetnature). Il y a aussi une vitrine Disney pour les fêtes mais heureusement, elle est de meilleur goût…

———-

APPLE

> Les Beatles sur iTunes : Steve Jobs est comme tous les executives de 50 ans qui croient que le monde entier a 50 ans.

> Apple repousserait à 2012 sa carte SIM contournant les opérateurs : http://bit.ly/cGvRr3

> Steve Jobs, modeste comme toujours : «L’iPad redéfinit l’objectif que les autres tablettes voudront atteindre mais qu’aucune n’atteindra» : http://bit.ly/hm3L8T

> RT @benoitraphael : 31% des 6-12 ans veulent un iPad à Noël : benoitraphael.com/2010/11/24/ipa…

> La joint venture Jobs/Murdoch (et plus généralement du contenu payant) pour créer un quotidien sur iPad est plus valide que beaucoup ne l’ont écrit : http://bit.ly/bRiGRY

———-

AUTOMOBILITÉ

> Renault, Nissan, Dacia, RSM et Avtotaz : Carlos Ghosn est en passe de réussir son pari de réinventer l’auto : http://bit.ly/b7MixH Et puis, après, #GM ?

> RT @DidierRols Etude : la nouvelle génération plus branchée par les gadgets électroniques que par les voitures : http://bit.ly/b73hsb

> RT @DidierRols : «La fin de la religion de l’automobile ?» : http://minilien.fr/a0llo4

———–

CHINE

> Pour séduire les Chinois, « les marques de luxe développent un storytelling sur leur savoir-faire et leur héritage » (Stratégies)

> En Chine, après la politique de l’enfant unique, voici venu le temps de celle du chien unique ? http://bit.ly/aSGgQk

———-

CULTURE

> Au détour d’un article sur HP7, on apprend que Captain America est tourné…en Angleterre http://bit.ly/g1WgrI

> «Ouvrez un livre à la page 99 et la qualité de l’œuvre vous apparaîtra.» Ford Madox Ford : http://bit.ly/aB243o

———-

DISNEY / PIXAR

> Comment Disney va développer la franchise Marvel vers l’infini… er au-delà : http://bit.ly/h6IiOp

> Les temps ont changé, est-ce la fin des contes de fées : Raiponce serait la dernière «princesse Disney» selon le L.A. Times : http://lat.ms/aMqw79

> Pixar fait son coming-out et soutient le projet «It Gets Better» qui aide les jeunes gays à s’accepter.

> Le scénario de Tron (1982) fut le premier tapé sur un ordi et non une machine à écrire (lu in #Wired).

———-

F&B

> McDonald’s U.S. invite ses fans à partager leurs « légendes » autour du McRib : http://mcd.to/bXhMgi (via @carolinedeleuze) That’s storytelling !

———-

FORMATION

> «Former les hommes, ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu.» Aristophane (via @marijoTBatlle)

> Extrait d’un débat des Anciens du CELSA : «Storytelling et marketing font-ils bon ménage ?»
Storytelling et marketing font-ils bon ménage ? (1/2)
envoyé par mc21blog. – Regardez les dernières vidéos d’actu.
Storytelling et marketing font-ils bon ménage ? (2/2)
envoyé par mc21blog. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

(Remerciements : Mickael Guillois du site Marketing Client 2.1: http://mickaelguillois.typepad.fr/mkgclient21/)

———-

GASTRONOMIE

> Le meilleur saint-honoré de Paris : un très joli film signé Louis Vuitton City Guide : http://bit.ly/ePuRl5 (merci @albanvdk)

———-

GÉNÉRATION 2.0

> RT @albanvdk : Une amie, jeune journaliste qui va interviewer Adjani : «tu sais, j’étais pas née quadd elle faisait du cinéma, ça fait surtout triper ma mère

> RT @lucileeureka : Aujourd’hui, cas Nintendo: des étudiants de 20 ans m’ont dit qu’être vieux, c’était être né dans les années 80, j’ai eu mal !

———-

GRANDE CONSO / GRANDE DISTRIB

> Avec son concept de Carrefour Planet, l’hyper est peut-être trop monté en gamme pour sa clientèle-type : http://bit.ly/9M03yp

> Carrefour perd des parts de marché (in LSA). Après le ratage Planet et la stratégie illisible en Asie, le PDG est sur un siège éjectable.

———-

INTERNET 2.0

> 74% des clients dans le monde préfèrent une chambre d’hôtel équipée du Wifi que d’une baignoire (Chalenges). Je veux les deux.

> RT @Ludovic_Freitas : When Facebook becomes a book.

When Facebook becomes a book from Siavosh Zabeti on Vimeo.

———-

LUXE

> «Avec les nouveaux médias, Hermès peut exprimer la richesse de ses histoires» (in Stratégies)

> «On n’achète pas une montre de luxe parce qu’elle indique l’heure. Le client achète une image, une émotion» : http://bit.ly/fEPZ1p

> Pub 4D sur les façades de ses magasins: «We’re constantly looking for new ways to tell Ralph Lauren’s story through innovation and technology» : http://bit.ly/bffl4W

The Official Ralph Lauren 4D Experience – New York from Ralph Lauren on Vimeo.

> Lacoste s’inspire de Paul Smith («classic with a twist») avec sa nouvelle signature: «Unconventional Chic».

> Expo Bulgari au Grand Palais : http://bit.ly/9Y0rDK Richard Burton disait : «Le seul mot que Liz (Taylor) connaisse en italien, c’est Bulgari.»

———-

MÉDIAS

> Faire la couv de Challenges ou du Nouvel Obs pour 19 € : http://bit.ly/bRoyAk C’est la crise de la presse mais quand même…

> RT @mitchdeg : «La presse est déçue des ventes sur iPad. Ouaih, ben concevez d’abord des numeros vraiment adaptés, bien pricés, et on en reparle !»

> RT @MathieuFlex : En 2010, la déclaration de cambriolage remplace la Carte de Presse #rue89

> «Information want to be free» : Stewart Brand in (The Whole Earth Catalog)

———-

MISCELLANÉES

> Un musée d’entreprise, c’est rarement du storytelling, souvent même c’est surtout ennuyeux (Maille, Perrier etc?) : http://bit.ly/idSvsu

> «Demain ce ne sont pas les gros qui mangeront les petits mais les rapides qui mangeront les lents», H-P Dewulf, groupe Beaumanoir

———-

MOBILITÉ

> La SNCF se lance dans le m-billet (il était temps, non ?) : http://bit.ly/bTEjAm

———-

POLITIQUE

> Les contribuables français ont financé un concert de Johnny, les Européens font de même avec Elton John à Naples : http://bit.ly/cWgmPz

———-

TÉLÉCOMS

> RT @EchosTechMedias L’info devrait retenir l’attention chez France Télécom: Deutsche Telekom primé prle bien-être de ses salariés http://bit.ly/fGCPxJ Les Echos

———-

THÉ OU CAFÉ

> RT @camillejung : Face à la concurrence des capsules distribuées par Casino, Nespresso rajoute 10 secondes sur le thème du recyclage dans sa pub : http://ow.ly/3daSx

———-

Suivez-moi sur Twitter !

> Remerciements : les noms précédés de @ sont accessibles directement sur Twitter. Les tweets précédés de la mention RT sont écrits par les personnes citées : RT @nom.

Guide pratique du storytelling 3/11 : les limites

Lundi 22 novembre 2010

Le mois dernier, nous avons vu que le storytelling consacre le nouveau pouvoir des émotions. Mais il connaît aussi ses limites, voire ses contre-indications : les émotions négatives, le mensonge, la complexité et le low cost.

LES ÉMOTIONS NÉGATIVES

Les histoires qui fonctionnent le mieux ne font pas nécessairement appel à nos meilleurs instincts : cf. le succès des films d’horreur, de tueurs en série etc. Les entreprises peuvent elles aussi manipuler des émotions négatives : la violence est un ressort habituel des publicités pour les consoles PS de Sony comme le porno chic pour les produits de lux(ur)e Gucci. Le storytelling peut donc utiliser le spectre complet des émotions dans les limites qu’implique le sens des responsabilités : on n’ouvre pas sans risque la boîte de Pandore…

LE MANQUE D’AUTHENTICITÉ

Il arrive aussi que des marques s’attribuent une histoire qu’elles n’ont pas. C’est le cas par exemple des carnets Moleskine (désormais marque déposée) vis-à-vis des carnets en moleskine. Ou encore Herta, géant de l’agro-alimentaire avec des enfants qui ne passent pas «à coté des choses simples»… comme le jambon industriel ? Mais attention, à l’ère du 2.0, le mensonge est vite découvert. Il faut toujours raconter une histoire vraie… ou à tout le moins vraisemblable.

LA SUR-COMPLEXITÉ

De même, le meilleur schéma narratif est simple et court. En formation, je propose aux participants de faire leur storytelling en un tweet (140 caractères maximum) ou un haïku (trois vers de 5, 7 et 5 pieds), un exercice difficile mais salutaire pour revenir à l’essentiel.  La complexité de l’entreprise, de ses produits, des multiples prises de parole de ses ambassadeurs envoient des signaux contradictoires. Sébastien Chabal, véritable VRP multicartes, qui pose pour à peu près pour n’importe quelle marque, finit par les rendre toutes illisibles.

LE PROBLÈME DU FONDATEUR

Quelle meilleure et plus naturelle incarnation pour Apple ou Disney que leurs patrons fondateurs, Jobs ou l’oncle Walt ? Il est tentant de centrer le storytelling sur leur personne. C’est un excellent booster de notoriété et la vie du «visionnaire» se plaque opportunément sur celle du produit. Pourtant les exemples sont nombreux où la personnalité du fondateur finit par «écraser» celle de son entreprise. Le cas de Jean-Paul Guerlain l’a encore montré récemment. Et nul n’est éternel : il est donc important de traiter le plus en amont possible la séparation des deux histoires : celle du patron, celle de l’entreprise.

LE LOW COST

Enfin, les entreprises qui sont sur un positionnement low cost n’ont pas nécessairement besoin de faire appel au storytelling, la promesse du prix bas est suffisante. Mais il ne peut y avoir qu’«une seule entreprise la moins chère»… par secteur ! Pour tous ses concurrents, l’élément de différenciation devient alors l’histoire qu’ils racontent. Dans tous les cas, attention à ne pas décevoir. Par exemple, Ryanair peut continuer à être critiqué sur tous les aspects commerciaux ou sociaux… tant que ses prix sont les plus bas. A l’inverse,  Air France fait payer cher sa promesse de «faire du ciel le plus bel endroit de la terre». Cette histoire est-elle bien toujours celle qui nous est racontée ?

———–

ET LA POLITIQUE DANS TOUT ÇA ?

Quand on veut critiquer le storytelling, on parle politique et on en revient fatalement à Christian Salmon qui a bâti son fond de commerce sur la dénonciation de «la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits». Et pourtant… quel piètre storytelling que celui de ces hommes politiques s’il ne peut leur éviter ni baisses de popularité ni de perdre des élections ! En réalité, le talent de conteur a toujours été associé à ceux qui savaient émouvoir les foules. C’est à cette aune que Napoléon jugeait ses adversaires Bourbons : «Ces gens-là ne savent pas parler à l’imagination des peuples». Et François Mitterrand de rappeler que le narrateur n’est rien sans le narrataire : «Est élu celui qui raconte au peuple l’histoire qu’il a envie d’entendre au moment où il a envie de l’entendre». Le storytelling est une technique qu’on peut, certes, appliquer à la politique mais qui n’est ni bon ni mauvais en soi : il est ce qu’on en fait.

> À suivre : le périmètre d’action du storytelling.

Chroniques du storytelling : «Et s’il était une fois…» Disney/Pixar, Vuitton vs. Coach, néostalgie vs. moisistalgie…

Mardi 16 novembre 2010

> Dans cette interview en amont de la sortie de Raiponce, le grand animateur Glen Keane explique ce qui constitue selon lui la différence – et la complémentarité – entre Disney et Pixar. Tandis que les films de Walt Disney reposent sur le concept éternel du «il était une fois…» (once upon a time), ceux de John Lasseter explorent l’idée du «Et si… ?» (what if). Lumineux résumé.
Rencontre avec Glen Keane
envoyé par cloneweb. – Les dernières bandes annonces en ligne.

———-

BANCASSURANCE

> Parmi les 20 banques que le G20 ne peut laisser faire faillite figurent deux françaises : BNP Paribas et Société Générale http://bit.ly/bxzBWq «Too big to fail» comme on dit…

———-

CHINE

> (Recommandé par @TomMoradpour), cet excellent article de Business Week sur la façon dont Baidu a éliminé Google de la compétition en Chine : http://bit.ly/cGWEE5

———–

CULTURE

> Après le cambriolage d’il y a quelques mois, la sécurité semblant assurée par des Pieds Nickelés, c’est maintenant un Basquiat qui a été vandalisé au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris : «C’est vraiment la série noire» http://bit.ly/ckiZ9q Ah d’accord, c’est la faute à pas de chance…

———–

F&B

> RT @ camillejung : Flunch intègre Foursquare dans une stratégie de e-marketing : http://ow.ly/38oi0

———-

GASTRONOMIE

> «Le repas gastronomique des Français» inscrit par l’Unesco au Patrimoine Immatériel de l’Humanité : http://bit.ly/a2mkeL

———-

GRANDE CONSO / GRANDE DISTRIBUTION

> Transformation de Carrefour en Carrefour Planet (ce nom, en anglais !): retard à l’allumage ? http://bit.ly/b701S6

———-

INTERNET 2.0

> RT @camillejung : Yahoo peut-il encore s’en sortir seul ? http://ow.ly/39tjp

> «Votre marque n’est plus ce que vous en dites, mais ce que Google en dit.» Chris Anderson : http://bit.ly/8Z

———-

JOUETS ET JEUX VIDÉO

> L’expo historico-ludique du CNAM, Muséogames, est prolongée jusqu’en mars : http://bit.ly/bbyniV Game (not) over (yet)

———-

LUXE

> La bataille LVMH / Hermès est aussi une bataille de communicants : Michel Calzaroni vs. Anne Méaux. Les médias soutiennent Hermès, pour l’instant.

> RT @borispub : Hermès se met au finger skate. http://goo.gl/fb/68ipA

> Coach, la marque américaine de maroquinerie qui se présente comme un Vuiiton-me-too en moins cher : http://bit.ly/be7D9p

> Le PDG de Coach justifie le «Made in China»: «Le pays d’origine n’est pas important pour les consommateurs». Surtout dans le luxe, ah ah !

———-

MÉDIAS

> Coup de tonnerre dans les medias The Daily Beast de Tina Brown (et Barry Diller) et Newsweek fusionnent !

> L’AFP estime pouvoir voler en toute impunité les images postées sur les réseaux sociaux : http://pulsene.ws/i2qm Quel naufrage…

———-

MISCELLANÉES

> Comme Guerlain, ce qui choque dans la sortie raciste de Florent Pagny, c’est l’absence de réaction du journaliste : http://bit.ly/aJZA1m

> Les jeunes «montent» à Paris faire la fête. 10 ans après, ils font fermer les lieux festifs qui risquent de réveiller bébé…

———-

MOBILITÉ

> RT @carolinedeleuze :  la SNCF se lance dans le m-billet http://bit.ly/bTEjAm Il était temps !

———-

NÉOSTALGIE

> Pendant la crise, vive la néostalgie (Citroën DS3 par exemple) pas la moisistalgie :Champs-va revenir régulièrement sur France 2, vieilles pubs des années 70-8à rediffusée (Perrier, Mars…)

———-

PARTIES PRENANTES

> Prend-on de meilleures décisions à plusieurs? http://bit.ly/cduIxr. Les limites de l’intelligençe collective (merci @pprodhon)

> Bill Gates et ses amis milliardaires ou comment continuer à diriger le monde grâce au charity business : http://bit.ly/aEuALq

———-

TECHNOLOGIQUES

> Comme le note @TomMoradpour, il n’y a jamais aucune raison d’accepter de s’ennuyer devant un mauvais PowerPoint. PowerPoint, c’est trop souvent la négation même de l’intelligence au bureau…

———-

Suivez-moi sur Twitter !

> Remerciements : les noms précédés de @ sont accessibles directement sur Twitter. Les tweets précédés de la mention RT sont écrits par les personnes citées : RT @nom.

Gap / Guerlain 2/2 : Ratages force G

Lundi 15 novembre 2010

En jargon 2.0, on appelle cela des «fails de com». Quelles leçons tirer de ces gros ratages dans le plan de communication ordinairement huilé de grandes marques comme Gap et Guerlain ?

> Lire ici la 1ère partie de l’article : Gap / Star Trek.

Jean-Paul Guerlain lui, était venu à la télé pour faire la promotion d’un ouvrage sur la création de ses parfums quand il a lâché une plaisanterie raciste : «Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre. Je ne sais pas si les nègres ont toujours travaillé mais enfin…». L’ancien PDG, qui n’a en réalité plus de rôle actif depuis presque 10 ans, s’est exprimé un vendredi et l’entreprise n’a réagi que le lundi suivant : autrement dit, il n’y a personne pour gérer les crises le week-end chez Guerlain ! Sur sa page Facebook, la condamnation a beau être sans ambiguitéNous voulons simplement que l’on retienne ceci : la société Guerlain ne ressemble en rien aux propos tenus par Jean-Paul Guerlain»), elle est devenue inaudible face aux menaces de boycott. Surtout que sa maison mère a été d’une incompréhensible discrétion dans cette affaire… Des manifestations (peu suivies) ont été montées devant la boutique des Champs-Élysées mais c’est d’Amérique que la menace risque de venir : pour nombre d’activistes, c’est l’occasion de s’en prendre à LVMH, une cible ô combien médiatique.

Sur le fond, la situation faite à Guerlain peut donc apparaître comme injuste. Après tout, ils ne sont guère coupables que d’un retard à l’allumage, non ? Non. Trois jours en temps 2.0 sont équivalents à trois mois dans l’ancien monde offline : une éternité. Et l’entreprise se contente de lister ses nombreux efforts pour favoriser la diversité : autrement dit, elle parle de ce qu’elle a fait non de ce qu’elle va faire. Au moins, est-elle descendue de son piédestal et tend-elle la main à ses fans sur Facebook : «Nous sommes à l’écoute de vos remarques et suggestions pour nous aider à traverser cette période difficile».

LE CONTRE-EXEMPLE : L’ORÉAL

En 2006, sa filiale Garnier a été condamnée pour «discrimination raciale à l’embauche». Tout en contestant cette décision, le groupe s’est aussitôt engagé dans une politique offensive en nommant un «directeur corporate diversité». Sur son site, on peut télécharger le rapport sur les avancées en la matière et vérifier régulièrement une série d’indicateurs en ligne. En communiquant en direct, L’Oréal n’est pas dans l’incantation comme Guerlain mais dans le registre de la preuve. Ce qui est beaucoup plus crédible.

Chroniques du storytelling : Orange et « la grande famille heureuse de ses salariés », Désaccord majeur chez Accor…

Mercredi 10 novembre 2010

> Sur TF1 en prime time l’autre soir, on a pu découvrir un hallucinant infomercial où les salariés d’Orange «tous volontaires» parlent de leur passion pour l’entreprise : «Travailler chez Orange c’est comme une grande famille». Le spot + le making of du spot, soit plus de 4 minutes d’intense propagande. Un instant, je me suis cru en Corée du Nord.
pub Orange – film innovation – année 2010


pub Orange – film innovation le Making Of – année 2010

> Orange, Orange, vous voulez bien dire France Télécom, le groupe où les salariés se suicidaient plus vite que leur ombre il y a encore peu ?

> Suite à mon tweet, le community manager d’Orange me répond. medhi_famibelle : «oui on parle bien nous avons voulu mettre en avant nos employés».

> Je l’avais bien compris et montrer des employés heureux peut parfois avoir du sens (j’ai déjà parlé ici de Seat ou d’EDF et Bouygues). Mais là ! S’il s’agissait de remonter le moral en interne, fallait-il nous imposer cette vision lénifiante à nous, télespectateurs ?

> Je me suis déjà à plusieurs reprises réjoui du changement de ton depuis que Stéphane Richard a succédé à ce cas emblématique de mal communicant qu’était Didier Lombard. Mais il faut prouver ses dires, faire preuve de savoir-faire… avant de le faire savoir… Et là, le moins qu’on puisse dire c’est que cette prise de parole est prématurée.

> Si Orange veut nous dire quelque chose, c’est à nous, clients, qu’il faudrait peut-être s’intéresser, nous qui avons aussi souvent des envies de suicide quand les services de France Télécom sont à la ramasse…

———-

APPLE

> «L’utilisateur d’iPad est le client parfait pour les médias» sur la Social Newsroom : http://bit.ly/bQmhaP C’est un homme jeune, cultivé… et au portefeuille bien garni.

> Le temps sur l’iPad est pris sur l’ordi (56 %), la lecture des journaux papier(39 %), la télé(34 %) : http://bit.ly/aTcVh2

———-

AUTOMOBILITÉ

> L’appli iPad des Échos est gratuite jusqu’au 30/11 grâce à Renault. En réalité, c’est la superbe appli Espace Renault qui vaut le plus le coup.

> Renault pourra finalement appeler sa voiture Zoé : http://bit.ly/br9o2Q Ouf, sinon la prochaine cible aurait pu être… Mercedes.

———-

CULTURE

> «Sur iTunes, plus de la moitié des titres disponibles n’ont JAMAIS été téléchargés. Même pas une fois» déclare Pascal Nègre (in Paris Match) qui n’a visiblement pas entendu parler de l’effet longue traîne. En même temps, venant de celui qui incarne tous les errements des majors depuis 10 ans…

> La MGM, jadis le plus prestigieux des studios de Hollywood, est en faillite : http://bit.ly/9aG24p

> Ceci dit, un accord financier aurait été trouvé pour produire le prochain James Bond, à temps pour ses 50 ans de ciné en 2012 : http://ozap.co/9081tA

> La dématérialisation du livre ne tuera pas l’édition alors que celle du CD a mis les majors à terre : http://bit.ly/drUIBp Il faut dire que le CD n’a jamais eu la sensualité du livre relié, pour les fétichistes du cuir !

———-

GRANDE CONSO / GRANDE DISTRIB

> Nestlé en embuscade sur le dossier Yoplait ? http://bit.ly/9Cd79m

> Autre rumeur : Evian et Volvic seraient à vendre… Si Danone perd ses eaux, accouchera-t-il d’un gros chèque ?

———-

HÔTELLERIE

> Gilles Pélisson est viré par les actionnaires (fonds de pension) d’Accor… pour avoir appliqué à la lettre leurs exigences : http://bit.ly/bpnmKI

> C’est Denis Hennequin, PDG de McDonald’s Europe, qui lui succèdera : http://bit.ly/bpnmKI

> Je ne doute pas que Gilles Pélisson, un de mes ex patrons appréciés (ce qui ne fut pas le cas de tous…), saura rebondir et je lui souhaite bonne chance.

> Pendant ce temps, le Crillon (Starwood) passe sous pavillon saoudien et sous gestion suisse (Kempinski) : http://bit.ly/b63CLZ De toute façon, il était urgent de faire quelque chose (comme pour le Ritz, d’ailleurs, non ?).

———-

LUXE

> Hermès : «Si vous voulez être amical, Monsieur Arnault, il faut vous retirer» http://bit.ly/cmZJ28

———–

POLITIQUE

> Charles de Gaulle : «Le fait est que chacun ressent ce qui lui manque plutôt qu’il n’apprécie ce qu’il a».

———-

SÉMANTIQUE

> Quand un réacteur d’A380 «explose en vol», c’est un incident pour les médias français. Et si c’était Boeing ?

> Airbus (comme Air France) a toujours droit à des précautions oratoires que les médias français n’ont pas pour les autres constructeurs/compagnies.

———-

TOURISME

> RT @albanvdk : Ferrari inaugure Ferrari World, son parc d’attractions à Abu Dhabi avec son roller coaster le plus rapide du monde ! http://bit.ly/bLICDx

———-

Suivez-moi sur Twitter !

> Remerciements : les noms précédés de @ sont accessibles directement sur Twitter. Les tweets précédés de la mention RT sont écrits par les personnes citées : RT @nom.

Gap / Guerlain 1/2 : Ratages force G

Lundi 8 novembre 2010

Gap tout sens dessus dessous. Heureusement, dans le cas présent, il s'agit juste d'une présentation originale de ses vitrines, à Vancouver.

En jargon 2.0, on appelle cela des «fails de com». Quelles leçons tirer de ces gros ratages dans le plan de communication ordinairement huilé de grandes marques comme Gap et Guerlain ?

Gap rêvait sans doute d’une meilleure façon de fêter ses 40 ans. Plutôt que de s’attaquer au fond – les ventes baissent parce que ce n’est plus une marque cool – elle a préféré agir sur la forme : changer de logo pour changer d’image. Mais en découvrant le nouveau symbole, les fans se sont étranglés :  quoi, à l’époque du web participatif, on ne leur a pas demandé leur avis ! En quelques jours, la nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux, souvent avec humour : ainsi a-t-on pu trouver un «générateur de logos moches» pour jouer à la mauvaise agence de design. Gap a réagi avec humilité et a invité les internautes à lui envoyer leurs propositions alternatives. Sans succès. Après quelques jours, l’entreprise s’est résignée à revenir à l’ancienne version du logo, tout en présentant ses excuses à la communauté.

L'ancien et, du coup, le nouveau logo de Gap. Un peu daté, certes, mais ne réveillez pas les fans qui somnolent...

Bonne nouvelle : cette affaire montre que Gap avait encore des fans. Mauvaise nouvelle : ces derniers, comme d’ailleurs tous les fans, sont allergiques au changement. Si la marque a bien réagi en faisant marche arrière, elle aurait surtout gagné à faire de la pédagogie en amont. Le logo aurait dû n’être que la cerise sur le gâteau de son renouveau, pas être sensé l’initier. Et de plus, sans concertation.

> Le nouveau et, du coup euh, déjà l'ancien logo.

LE CONTRE-EXEMPLE : STAR TREK

Cette franchise prestigieuse qui dure depuis 55 ans avait fini par péricliter à cause de ses «trekkies» de moins en moins nombreux mais de plus en plus intégristes. Plutôt qu’une énième aventure, le producteur/réalisateur J.J. Abrams a choisi de revenir aux sources et retrouver l’esprit pionnier (l’amitié de Kirk et Spock). Dans une série de débats et de forums deux ans avant la sortie du film, il a assuré les fans hardcore qu’il respecterait les codes de la marque mais qu’il ferait avant tout une oeuvre accessible au grand public. Il a ensuite écrit son film seul, en s’assurant néanmoins du concours d’un des auteurs de la série originale. Le succès de Star Trek a été au rendez-vous, aidé par le bouche-à-oreille (pointue) de tous les trekkies.

> À suivre : le fail de Guerlain et le contre-exemple de L’Oréal

Chroniques du storytelling : Pierre & Gilles en garçons tripiers, quand les Allemands copient les Chinois, l’ère des jeux sans manettes…

Mardi 2 novembre 2010

> Pierre & Gilles ont réussi à glamouriser les nourritures canailles : bravo au syndicat des produits tripiers pour avoir osé l’association

———-

APPLE

> Apple pourrait contourner les opérateurs avec ses propres cartes SIM : http://pulsene.ws/cuXn

———-

AUTOMOBILITÉ

> Avec un message sociétal peu crédible, pas étonnant que Chevron ait pu être parodié aussi facilement par les Yes Men.

———-

CHINE

> D’après son commissaire, le pavillon de la France aurait été le plus visité de l’Expo Universelle, devant celui de la Chine ! http://bit.ly/9TW3Ro Cette info reprise en boucle dans tous les médias français apparaît en réalité assez peu crédible et n’a pas été confirmée…

> Les Allemands qui copient la Chine, c’est le monde à l’envers ! Quand la Chine est « contrefaite » (architecturalement parlant)… : http://bit.ly/9Os0r9

> Syndrome Séguéla pour Xi Jinping, futur N°1 chinois: «Si à 50 ans tu n’as pas une femme chanteuse tu as raté ta vie».

———-

CULTURE

> Prix unique des livres numériques: les sénateurs assument avoir voté «une loi anti Amazon» (et iBooks) : http://bit.ly/bf8XdK

> RT @ennichijapon : Takeshi Shudo, le créateur des dessins animés Gigi et Pokémon est décédé. Premiers souvenirs érotiques :

> RT @albanvdk : Première image du Tintin de Spielberg/Jackson… mon dieu qu’il est moche ! http://bit.ly/aWrZQ7

———-

F&B

> McDonald’s Brésil condamné à dédommager un manager obèse : http://bit.ly/bPdVHs Jusqu’où pourra-t-on pousser la déresponsabilisation des individus ?

———-

GASTRONOMIE

> «On ne peut pas être pâtissier sans être généreux et gourmand.» Christophe Michalak : http://bit.ly/9ZOuoc

———-

INTERNET 2.0

> Un tribunal français juge que Google est en situation de monopole sur le marché de la pub en ligne : http://bit.ly/8YYquq Si cette décision fait jurisprudence, voilà qui pourrait pas mal changer la face des choses.

> RT @mediamaispasque : Mon voisin : «Un nerd c’est comme un geek mais en plus moche».

———-

JOUETS ET JEUX VIDÉO

> Paris Games Week signe la mort des manettes : http://bit.ly/ctNsXA Demain les enfants regarderont le joystick comme la poule le couteau

> Convergence… RT @albanvdk Au Japon, la WII de Nintendo s’ouvre au commerce on line de produits de grande conso : http://bit.ly/97ePhN

———-

LUXE

> La campagne Dior «Sharon Stone plus belle aujourd’hui qu’à 20 ans» est surtout une pub pour Photoshop.

> Shangri La refuse de réceptionner les travaux de Bouygues pour son nouveau palace parisien (selon Challenges)

> La marque Elizabeth Arden a 100 ans : http://bit.ly/aTA6Zf : «Être belle au naturel est un droit pour toutes les femmes».

> Cartier reconnaît que le temps n’existe pas et en fait un (joli) film : http://rouge.cartier.fr/?num=006#/4/1

> L’attaque de LVMH sur Hermès est habile mais n’aurait pas dû être possible sur un marché boursier correctement régulé : http://bit.ly/ayWx3e

> La revue de presse de L’Oréal est expurgée des articles sur «l’affaire» (in Management). Ils circulent pourtant tous en interne si j’en crois mes amis infiltrés…

———-

MÉDIAS

> RT @pierrehaski : Un sacré coup de semonce pour l’AFP. 20 Minutes résilie son abonnement à l’AFP : http://bit.ly/czYf1t

———-

MISCELLANÉES

> Pour illustrer son dossier sur «les entreprises patriotes», L’Expansion a opportunément fait poser Martin Bouygues en bleu/banc/rouge !

———-

TECHNOLOGIQUES

> La bonne vieille ardoise, un iPad killer ? www.ardoisetactile.com Samsung en embuscade…

———-

Suivez-moi sur Twitter !

> Remerciements : les noms précédés de @ sont accessibles directement sur Twitter. Les tweets précédés de la mention RT sont écrits par les personnes citées : RT @nom.

Palace or not palace ?

Lundi 1 novembre 2010

Qu’est-ce qu’un «palace» demandait récemment le magazine Challenges ? Le Fouquet’s Barrière revendique ce terme depuis son ouverture, une notion pourtant intimement liée à la longue histoire d’établissements parisiens comme les Bristol, Crillon, George V, Meurice, Plaza Athénée et Ritz…

Le secrétariat d’État au tourisme voudrait donc codifier officiellement ce terme et imposer une période d’observation de 5 ans avant de pouvoir se prévaloir cette appellation.  Un avantage compétitif pour le Fouquet’s Barrière (qui va justement avoir 5 ans !) sur les futurs Mandarin Oriental, Peninsula et Shangri-La qui vont ouvrir entre 2010 et 2012. On ne saurait pourtant lui reprocher une quelconque usurpation : outre l’histoire réelle de la brasserie classée et celle de la famille Barrière présente jusque dans la déco, on est aussi «palace» parce qu’on s’affirme tel.

Un peu comme Mickey qui sort des films instantanément estampillés «classique Disney». Si vous voulez qu’on vous accole plus tard un titre ou un qualificatif prestigieux, n’attendez pas qu’on vous en trouve un (qui ne sera peut-être pas très flatteur !) : commencez par le faire vous-même. En communication, c’est d’une efficacité redoutable. La preuve ? À chaque catastrophe aérienne qui la touche, Air France communique en accolant quasi systématiquement à son nom l’expression « une des compagnies aériennes les plus sûres au monde« … qui est reprise sans commentaire (ni mise en doute… ni enquête) par la plupart des médias français ! Depuis Homère et son Ulysse toujours « aux mille ruses« , les recettes sont les mêmes…

À peine sorti, "La Princesse est la Grenouille" est promu classique - et même "grand classique" ! - au même titre que "Blanche-Neige et les 7 Nains". -