Chroniques du storytelling : twitter un haïku pour annoncer sa démission, la classe ! Toyota mauvais élève du toyotisme… | le blog du storytelling le blog du storytelling

Chroniques du storytelling : twitter un haïku pour annoncer sa démission, la classe ! Toyota mauvais élève du toyotisme…

ÉLOGE DE LA BRIÈVETÉ

> Sans doute l’annonce de démission la plus originale de ces derniers mois. Le patron de Sun, Jonathan Schwartz, rédige son dernier tweet (http://twitter.com/OpenJonathan) sous la forme d’un haïku, ces poésies japonaises en trois vers de 5, 7 et 5 pieds :

«Voici mon dernier jour chez Sun. Vous me manquerez tous. Autant finir sur un haïku: Crise financière / Les clients ont disparu / Le PDG part*».

Je fais souvent travailler leur storytelling à mes clients sous forme d’un tweet ou d’un haïku (pour les inciter à être brefs). Mais c’est la première fois que je vois un grand patron faire les deux en même temps !

* J’espère que vous aurez noté que ma traduction respecte les règles : 140 caractères et un haïku lui aussi en 5/7/5 pieds !

———-

APPLE

> «Plus on possède déjà de produits Apple et plus on est sensible à ses nouveautés». Un transfert de valeurs dont Sony, Samsung ou Philips rêvaient mais sans y parvenir.

> À peine présenté, l’iPad a déjà un taux de notoriété spontanée en France à faire rêver : 75,9%… et une intention d’achat de 12%.

> En France, Apple est désormais la 5e marque de téléphones en volume, 2e en valeur et 1er sur les smartphones (50% du marché).

> Bien plus que le «Think Different», voici la pub qui annonçait déjà le virage grand public que prendrait Apple... en 1998 !

> Bien plus que le «Think Different», voici la pub qui annonçait déjà le virage grand public que prendrait Apple... en 1998 !

> Empruntons la Time Machine pour essayer d’imaginer à quoi pourrait ressembler Apple en 2020.

———-

CHINE

> Michelin sera le sponsor principal du pavillon de la France (qui peine encore à boucler son budget) à l’Expo Universelle de Shanghaï.

———-

CINÉMA

> Nouvel exemple d’exception culturelle française : bide aux US, La Princesse et la Grenouille détrône pourtant Avatar à la tête du box-office chez nous.

———-

CULTURE

> «Si Calvin & Hobbes ont toujours autant de fans 15 ans après l’arrêt de la série, c'est parce que j'ai su m'arrêter à temps» Bill Watterson*.

> «Si Calvin & Hobbes ont toujours autant de fans 15 ans après l’arrêt de la série, c'est parce que j'ai su m'arrêter à temps» Bill Watterson*.

> Avant d’aller découvrir le musical A Little Night Music, le Châtelet propose de revoir le film de Bergman qui l’a inspiré mais à un tarif qui n’a rien à voir avec celui d’une séance de cinéma : 15 € !

> «Tous les peuples ont chanté avant d’avoir écrit.» Gérard de Nerval*.

> Jusqu’où remonter dans l’histoire d’un tableau qu’on restaure sans le(la) dénaturer ? Le débat sur la Sainte-Anne de Da Vinci dans un passionnant papier de Libé.

———-

GASTRONOMIE

> Faute de nouvelles histoires à conter, les fromages (surtout français) vont-ils disparaître de nos tables ?

———-

INTERNET

> Les blogs, une activité pour trentenaires, sont en baisse. Pour trouver les jeunes, allez sur Facebook, fuyez-les sur Twitter

———-

MÉDIAS

> Avec Clem, TF1 fait dans l’interactif : blog et page FB de l’héroïne et commentaires en live pour la diffusion le 22/02 (info Stratégies).

———-

MISCELLANÉES

> Sur le nouveau site Wrangler, on peut faire faire ce qu’on veut au modèle : le manipuler, le déshabiller, lui faire vivre une petite histoire en quelque sorte. Très joli rendu.

> IKEA va ouvrir un premier centre commercial complet à Bry-sur-Marne face à son magasin. Histoire de choisir ses concurrents…

———-

MOBILITÉ

> Renault (3,7%) + Nissan (5,4%) + Lada (1,7%) = 9,8% du marché mondial. Et en France, Renault tout seul c’est 24 % !

> Peugeot déploie sa solution de mobilité Mu à Paris et exploite (enfin après plus d’un siècle !) son ancrage dans le deux roues*.

> Toyota : ses déboires rejaillissent sur l’image du Japon mais officiellement pas encore sur ses ventes.Je pense au contraire que cela nous réserve encore quelques (mauvais) surprises.

> «Toyota, mauvais élève du toyotisme» : excellente analyse de Nicolas Stiel dans Challenges. Celui qui a imposé le modèle a cessé de l’appliquer.

> 1/2 Changement de perception: «Pour beaucoup la SNCF, c’était une entreprise monopolistique, des cheminots en grève et des trains en retard».

> 2/2 «Mais aujourd’hui, la SNCF c’est une entreprise internationale concurrentielle présente sur tous les terrains de la mobilité», déclare un de ses dirigeants, Michel Provost dans Stratégies.

———-

POLITIQUE

> Obama, le rhéteur et le prompteur… Quand le président apporte ses prompteurs jusque dans les salles de classe !

> «Le mensonge est-il une arme légitime dans le débat climatique ?» se demande un jour La Tribune

> … avant d’y répondre le lendemain :  il semble bien que la crédibilité de certains catastrophistes climatistes commence en effet à fondre comme neige

himalayenne au soleil ?

> François Krug (Eco 89) : «Entendu dans la rédac : « Greenpeace veut faire du thon rouge le panda des mers.»*

> On le voit, le storytelling politique (au sens de la construction d’une histoire à visée démagogique) n’est pas que l’apanage de vilains dirigeants de droite, de Bush à Sarkozy…

———-

SÉMANTIQUE

> Après le TOEFL, le Voltaire ? Histoire de certifier qu’on parle et écrit le français et pas seulement en langage SMS ?

> «Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots.» Jean Jaurès*

> À l’origine, un poncif était un carton préparatoire perforé utilisé par un peintre pour reporter plus facilement son motif sur la toile.

———-

SOCIAL

> Écarté du pouvoir, Didier Lombard continuerait à toucher le même salaire : 1,6M€… le même que Proglio chez EDF ! Nouveaux troubles en vue chez France Télécom.

> En redressement, les autos Majorette sont finalement reprises par leur ancien propriétaire Smoby. Maintenant, redémarrer.

> Séquestrations, le retour. Les salariés de Pier Import dans une impasse industrielle.

> Les nouveaux conflits sociaux sont plus durs, résultat du «management de la colère» selon deux journalistes du Figaro.

> L’équation de ces nouveaux conflits sociaux : multinationales déconnectées du local + patrons sans marge de manoeuvre + syndicalistes dépassés par la base

———-

Suivez-moi sur Twitter !

* Remerciements : Aude Baron, René Geneviève, François Krug, Didier Rols, Rosselin.



Un commentaire sur “Chroniques du storytelling : twitter un haïku pour annoncer sa démission, la classe ! Toyota mauvais élève du toyotisme…”

  1. ¥€$ dit :

    Les prévues SnapShot c’est vraiment pratique.

Laisser une réponse