Le retour de la brique et du mortier | le blog du storytelling le blog du storytelling

Le retour de la brique et du mortier

Aux plus beaux jours de la bulle Internet, certains prédisaient la victoire du e-commerce sur le «brick and mortar», autrement dit les magasins de la vie réelle. Non seulement ces derniers ont survécu mais la crise leur donne même une actualité renouvelée.

Dans le luxe, Louis Vuitton s’en sort mieux que les autres grâce à ses «Maisons» disséminées dans toutes les grandes villes du monde. Quant à Gucci, la griffe a souffert d’un fort déstockage dans les grands magasins tandis qu’elle fait mieux que résister dans ses propres boutiques.

C’est aussi la politique de l’entreprise à la pomme qui réalise presque 30% de son chiffre d’affaires dans les Apple Stores comme celui qui vient d’ouvrir au Carrousel du Louvre. Bénéfice : de meilleures marges, un dialogue sans intermédiaire entre la marque et ses consommateurs, et à la clé une image de plus grande proximité dûe à son intégration physique dans notre environnement.

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser une réponse