Savez-vous planter les choux… à la mode d’Obama ? | le blog du storytelling le blog du storytelling

Savez-vous planter les choux… à la mode d’Obama ?

 

Quand elle a confié pendant la campagne qu’il n’y aurait pas de betteraves au menu des dîners de la Maison Blanche parce «Barack ne les aime pas», Michelle a choqué les producteurs de betteraves. Je me souviens d’un pareil brouhaha à l’époque où George Bush senior avait déclaré «je n’ai jamais aimé le broccoli que ma mère m’obligeait à manger. Maintenant que je suis président des Etats-Unis, personne ne me fera manger du broccoli !». Michelle Obama a aggravé son cas en indiquant qu’elle et son mari préféraient la roquette, salade qui véhicule une image de luxe (!) en Amérique. On voit qu’il en faut parfois peu pour faire un faux pas en matière de com !

 

En défrichant en compagnie d’enfants des écoles de Washington un bout de la pelouse de la Maison Blanche, Michelle Obama a récemment annoncé sa décision de cultiver elle-même un jardin biologique où elle récoltera – entre autres – ses propres roquettes qui ne coûteront donc rien aux contribuables. La First Lady montre ainsi sa maîtrise du storytelling. Car au-delà de l’historiette des pro et anti betteraves et roquettes, c’est en réalité à tout le secteur de l’agriculture biologique et des produits locaux que le couple présidentiel s’adresse : ils ont désormais deux alliés puissants à la Maison Blanche. La presse américaine devrait en faire ses… choux gras !

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser une réponse