Brita 1 / producteurs eaux embouteillées 0 | le blog du storytelling le blog du storytelling

Brita 1 / producteurs eaux embouteillées 0

 

Les ventes d’eaux embouteillées baissent depuis 5 ans, à la fois à cause des problèmes de pouvoir d’achat (c’est du conjoncturel) et de la prise de conscience écologique (c’est du structurel et donc une tendance beaucoup plus profonde). Sans compter qu’il faut soulever tous ces packs ! Mais l’eau du robinet n’a pas forcément bon goût. C’est pourquoi les carafes filtrantes apparaissent de plus en plus comme une solution. Depuis des années, j’ai la mienne, et c’est une Brita, qui truste 80% du marché.


Brita (le prénom de la fille du fondateur de la marque, Heinz Hankammer) est une belle story qui dure depuis 1966. Petite entreprise individuelle allemande devenue le leader mondial de la filtration à usage domestique, elle a vite compris que sa réussite devrait moins au hardware (la carafe) qu’au software (les cartouches filtrantes). Tout ça aprèsGillette bien sûr mais 40 ans avant Nespresso et autres iPod. 


Aujourd’hui, Brita sort donc du rayon électroménager (que 90% des personnes ne fréquentent pas quand elles sont dans un hyper) pour aller au devant des futurs clients à l’entrée des magasins (avec des fontaines à eau publicitaires) et dans les linaires thés et cafés (“façon de dire qu’avec une eau filtrée leurs boissons seront bien meilleures”). La marque propose même avec Siemens ou Tassimo des machines à café pré-équipées de filtres à eau et un réfrigérateur Electrolux qui comprend un distributeur d’eau filtrée. Une stratégie d’occupation de tous les créneaux et une future rente assurée pour ses cartouches !


> Si j’étais une marque d’eau embouteillée, je porterais à mon tour la bataille sur le terrain de Brita. Je m’associerais avec un fabricant de carafes pour sortir un modèle Evian ou Volvic. Mes cartouches, renforcées en charbons et particules filtrantes provenant du sol même de ma source, garantiraient à l’eau du robinet “la purification et les bienfaits comme l’eau d’Evian (ou Volvic)”. Ainsi que des diffuseurs d’arômes ! Mais les marques d’eaux embouteillées, comme je l’ai déjà écrit, n’ont pas encore compris qu’elles devaient arrêter de vendre des produits (de l’eau en bouteille) au profit des idées (la pureté et le terroir dont provient leur eau). Avec de tels concurrent, Brita n’a pas de souci à se faire pour sa rentabilité…

 

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser une réponse