Où sont les fans ? | le blog du storytelling le blog du storytelling

Où sont les fans ?

 

 

En 1995, j’étais aux Etats-Unis pour une série de réunions destinées à convaincre les fans Disney (souvent aussi actionnaires de The Walt Disney Company) que ce qu’ils lisaient de négatif dans les médias sur Disneyland Paris était très exagéré etc. Un jour, en Californie, une femme s’approche de mon pupitre pendant ma présentation et me prend par la manche en me disant “Ca doit être si merveilleux de travailler pour Disney en France. Je voulais juste vous toucher…”. Je vous assure que ça m’a fait froid dans le dos ! 

 

 

Fan vient de “fanatique”. En redevenant des marques grand public, Apple et les autres courent le risque de se couper de leur base de fans. C’est compréhensible, au bout d’un moment, ça fatigue ! Pourtant, c’est une grave erreur (ne serait-ce que parce que des fans déçus peuvent devenir votre pire cauchemar en vous harcelant constamment !).

 

Les fans n’aiment pas, ils adorent. Les fans restent fidèles quand leur marque fétiche vend moins de baskets à virgule ou de sacs monogrammés. Les fans aident à traverser les mauvaises passes et à revenir au top. 

 

Il y a des artistes (et des marques) qui ont un public, il y en a d’autres qui ont des fans. Si vous êtes dans ce cas là, remerciez le ciel. Sinon, travaillez à devenir une marque passion. Et tant pis si dans le lot, vous avez des fans qui ont besoin de vous toucher pour y croire !

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser une réponse