Save Your Logo ! | le blog du storytelling le blog du storytelling

Save Your Logo !

 

SOS LOgo : sur Wallout.com, de facétieux esprits se sont amusés à imaginer des logos célèbres dans leur habitant naturel !

SOS LOgo : sur Wallout.com, de facétieux esprits se sont amusés à imaginer des logos célèbres dans leur habitant naturel !

Le Fonds Mondial pour l’Environnement (Global Environment Facility), vise à établir des passerelles entre les pays, les institutions internationales, les ONG et les entreprises au service d’initiatives en matière de développement durable. Un gros “machin” de plus penseront certains…

 

 

I – Save Your Logo !

 

Le FME a en tout cas trouvé une manière rigolote de faire parler de lui en lançant une grande campagne “Save Your Logo”. Non, il ne s’agit pas de considérer les marques comme des espèces en voie de disparition (quoique la crise en menace beaucoup) mais de sensibiliser celles qui utilisent un animal comme emblème, par exemple le puma… de Puma et le jaguar de… Jaguar ! 

 

Le FME espère ainsi récolter de l’argent directement auprès des entreprises en les incitant à aider à la préservation des espèces qui ont inspiré leur identité visuelle mais qui sont souvent désormais en danger. Peugeot pourrait ainsi contribuer à sauver l’habitat naturel des lions dans la savane et Lacoste les derniers gavials (les crocodiles du Gange). Il en coûte en moyenne de 2 à 5 millions de dollars pour sauver une espèce.

 

 

II – Quelle histoire raconte votre logo ?

 

C’est une très bonne initiative pour des marques plus préoccupées généralement par la protection de leur logo… au sens juridique et pour empêcher les contrefaçons. Elle part de l’idée que les animaux véhiculent dans l’esprit des consommateurs des valeurs, des “stories” (relire Esope ou La Fontaine !) et ont aidé à créer un capital sympathie envers les marques. Les entreprises qui “mécènent” des projets cherchent légitimement à en retirer quelque chose qui serve leur image. Et la crise les rend évidemment plus frileuses. Ici, il s’agit donc de s’assurer que les générations futures continueront à savoir reconnaître le pingouin de Linux parce qu’il en restera encore ! Gageons que les marques capitaliseront sur cette initiative et en profiteront pour parler développement durable et pas seulement protection de leur logo…

 

Selon Le Monde, en cas de succès, la campagne devrait être étendue aux autorités administratives. C’est vrai ça, que font La Californie ou Berlin – dont l’emblème est un ours – pour sauver ces plantigrades ? 

 

En attendant, vous ne croyez pas que l’écureuil de la Caisse d’Epargne devrait passer lui aussi sous protection immédiate ?

 

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser une réponse