Baron le Lestac, le vin fort en storytelling | le blog du storytelling le blog du storytelling

Baron le Lestac, le vin fort en storytelling

 

Ce billet sera court car l’excellent magazine Challenges a déjà fait tout mon travail. Dans un intéressant article dont je vous conseille la lecture sans modération, la journaliste Alice Mérieux a décodé l’étiquette d’une bouteille de Baron de Lestac . 


Bien qu’il s’en défende, “Baron de Lestac, c’est tout sauf un produit marketing !”, il s’agit tout au contraire d’une pure création marketing, dûe à son propriétaire, Pierre Castel qui préside aussi aux destinées des magasins Nicolas (une belle story aussi que celle de Nicolas, j’y reviendrai). 


En effet, il n’existe pas de baron de Lestac, ce nom étant en fait l’anagramme de… Castel. Pas non plus d’ancienneté – la marque date de 1995 – ni de château – la grille n’est qu’un logo – ni de domaine : il s’agit d’un vin d’assemblage. Même sa signature “l’âme du bordeaux” est purement marketing… mais j’approuve !


Voilà bien la preuve qu’avec une excellente story (créée pour l’occasion) et une bonne force de vente, un vin standard peut devenir le premier bordeaux de France et écouler chaque année 20 millions de bouteilles.

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser une réponse