Apple et le permission marketing | le blog du storytelling le blog du storytelling

Apple et le permission marketing

 

Mangez des pommes !

Mangez des pommes !

Utilisateur de produits Apple, j’ai donné mon accord à la marque à la pomme pour répondre régulièrement à des enquêtes en ligne. Seth Godin, l’un des gourous actuels de la discipline, est l’inventeur de cette notion de « permission marketing » qui consiste à faire de moi, client type, celui qui requiert l’information d’une entreprise plutôt que de la subir. Le reste du temps, comme sans doute vous tous, je suis énervé par la véritable « pollution publicitaire » qui nous entoure et qui sur Internet se traduit par des spams, des pop-up et plus généralement des bannières en haut des pages. Cette pub là est déjà morte, quand les annonceurs le comprendront-ils ?


 


La dernière enquête que j’ai remplie concerne l’achat de mon MacBook Air. On me demande un certain nombre de renseignements que normalement je n’aime pas spécialement révéler – le montant de mes revenus par exemple – mais que j’indique ici au nom de ce que je suppose leur être utile pour la mise au point de futurs produits dans ma gamme de prix… Surtout, je leur donne « gratuitement  » 15 minutes de mon précieux temps : autant d’éléments qui ont une valeur certaine pour mes homologues du marketing et de la communication d’Apple. Des sociétés sont d’ailleurs prêtes à payer pour obtenir de tels renseignements (pas spécialement sur moi bien sûr, sur vous aussi !).

Mais là où Apple fait très fort et rejoint le sujet de ce blog, c’est en testant ma « fierté d’appartenance » à la marque. Suis-je « fier » de posséder un de leurs produits, me sens-je « partie d’une communauté » et suis-je d’accord avec les assertions suivantes ? « Je suis très favorable envers Apple« , « J’admire et je respecte Apple« , « Apple est cool/branchée » ou encore « Apple conçoit des produits qui correspondent à mon style de vie« . Vous imaginez la force d’une marque qui peut générer « oui » comme réponse à ce genre de questions ?


Le secret d’une bonne success story c’est quand vos clients s’en font les ambassadeurs. Ils s’approprient votre story, la propagent et la continuent à votre place. Ce que je suis d’ailleurs en train de faire avec Apple…

The bookmarklet

Add this to your bookmarks or drag it to your bookmarks bar to quickly access shortening functions.

Shorten

This bookmarklet takes the page URL and title and opens a new tab, where you can fill out a CAPTCHA. If you have selected text before using the bookmarklet, that will be used as the keyword.

Support for bookmarklets on mobile varies. For example, they work on Chrome for Android but you have to add and sync them from your desktop.

">Twitter cet article. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.



Laisser une réponse